Une bande armée dévalise tout un village, prend des otages et fuit vers la Guinée Bissau

La route nationale numéro six (Rn6) a renoué avec la violence ce Mercredi. Elle  a été le théâtre d’’une scène de razzia perpétrée contre des civiles.

rebelles bande armée milice

« Une trentaine d’individus, lourdement armés, ont braqué des commerçants qui ont été dépouillés de leur bien», rapporte un habitant  de la communauté rurale de Gnagha. La même source indique que l’opération survenue en début de matinée a semé la panique chez les populations des villages riverains de la Route nationale 6 (Rn6). La bande qui a pris comme cible les commerçants, et les cyclistes a réussi à mettre la main sur une importante  somme d’argent évaluée à plus d’un demi millions de francs CFA. Par ailleurs, «deux motos vitesse, 26 bicyclettes, une tronçonneuse et des bidons d’huile sont tombés entre les mains des assaillants ».

Après son forfait la bande a jeté son dévolu sur des jeunes pris comme porteurs et boucliers humains en cas d’intervention des soldats postés au cantonnement de Bantagnél .

Ces porteurs ont évacué le butin vers  Sinthiou Bélél en Guinée Bissau où sont basés des combattants supposés appartenir au Mfdc .

Même si leur  vie a été épargnée, ils ont vécu, entre les mains de leurs ravisseurs, la terreur et le calvaire, dus au poids du butin et de la longueur du trajet.

Cette incursion survenue dans un contexte de démarrage effectif des travaux de réhabilitation de la Rn6 suscite l’inquiétude et le désespoir chez les populations du Brassou et du Balantacounda qui sont impatients de voir la réalisation de ce projet des américains dans le cadre du millenium  chalenge account  (MCA).

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *