Une application lancée au Ghana pour les personnes atteintes des problèmes mentaux

Un groupe de quatre jeunes a lancé une initiative connue sous le nom de Mind IT, qui utilise une application informatique pour aider les personnes atteintes des problèmes mentaux.

Il y a aussi un numéro d’appel sans frais pour le dépistage et le diagnostic.

Au centre d’appel, le patient est amené à répondre à quelques questions du personnel médical.

Juste après, une infirmière rappelle la personne pour avoir plus de détails afin de l’orienter vers le centre psychiatrique le plus proche si nécessaire.

Depuis la création de l’application, plus d’un millier de patients ont déjà bénéficié des services des centres psychiatriques communautaires.

 

Un jeune d’une vingtaine d’années y a rendez-vous avec une infirmière.

Il veut rester anonyme à cause de la stigmatisation associée à la santé mentale au Ghana.

Il confie que ses « problèmes de dépression ont commencé avec ses difficultés financières. Je devais trouver de l’argent pour subvenir à mes besoins, à ceux de mon jeune frère et à ceux de toute ma famille ».

Et comme il n’avait pas de travail, c’est à ce moment qu’il commence à déprimer.

“Je ne pouvais plus travailler à cause de mes maux de dos. Je viens ici mardi et jeudi. Cela m’a été d’un grand secours”, reconnait le jeune dont la santé s’est nettement améliorée.

Les centres communautaires psychiatriques existent depuis deux ans. Pour les initiateurs du projet, ces centres viennent répondre à la difficulté du manque d’accès aux soins de qualité pour les personnes ayant des problèmes de santé mentale au Ghana.

Au Ghana, l’autorité de la santé mentale estime qu’environ 40% des quelque trente millions d’habitants du pays souffriraient de troubles mentaux et n’ont souvent pas accès à des soins de qualité.

BBC

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *