Tunisie : les assaillants venaient du Mali, selon Tunis

Le ministre tunisien de la Défense, Ghazi Jribi, a déclaré lors d’une conférence de presse jeudi, que le nombre des présumés terroristes qui ont attaqué mercredi soir des postes de contrôle de l’armée tunisienne près de la frontière algérienne, est estimé entre 40 à 60 personnes, notamment des Algériens et des Tunisiens.

 

 

moncef marzouki president republique tunisie

 

Selon le ministre, ils étaient dans leur majorité venus de l’étranger, tout comme leurs armes (des lance-roquettes Rpg et des mitrailleuses Kalachnikov essentiellement).

Il a noté qu’une coordination avait été établie avec les autorités algériennes pour poursuivre les assaillants qui, a-t-il précisé, semblent avoir fui en direction de la frontière algérienne.

Présent au point de presse, son collègue de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, a dit que les jihadistes venaient du Mali où certains d’entre eux ont combattu, citant le dénommé Ahmed Hajji. Il a confirmé leur appartenance à la brigade Okba Ibnou Nafaa liée à Al Qaïda, et qui sympathise, selon lui, avec l’organisation « Daech » active en Irak et en Syrie et prônant l’instauration d’un Etat islamique.

Selon le juge Ben Jeddou, l’opération de mercredi vise à faire échouer les élections prévues en Tunisie en novembre et décembre prochains.

En dépit des pertes enregistrées par les forces tunisiennes dues à l’effet de surprise pendant le mois de Ramadan, le ministre a fait état de neuf attentats déjoués ces derniers temps. Leurs auteurs, plus de 20 personnes qui ont été arrêtées, visaient à commettre des actes à l’explosif contre des établissements publics, notamment des locaux de la police et des assassinats politiques.

En 2013, 1300 présumés terroristes ont été arrêtés et 947 autres depuis début 2014. Ils sont aux mains de la Justice, a-t-il relevé. « C’est désormais une guerre ouverte contre le terrorisme et aucun pouce ne leur sera laissé », a insisté le ministre de l’Intérieur relayé par son collègue de la Défense.

 

pana

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.