Trafic de bébés au Niger: imbroglio sur les tests ADN

Rebondissement dans l’affaire dite des bébés nigérians au Niger.

bebe enfant nouveau ne garcon jete abandonne terre

 

Le ministre négérien de la Justice, Marou Amadou, vient de réagir face à la campagne médiatique, déclenchée par certains proches des femmes emprisonnées, soutenant que le gouvernement s’opposait à des tests ADN. Selon Marou Amadou, toutes les femmes et leurs époux mis en cause ont refusé ces tests.

 

Rfi

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.