Tiken Jah : son message d’inquiétude pour la prochaine présidentielle

À un mois de la présidentielle ivoirienne, le célèbre chanteur ivoirien Tiken Jah Fakoly se dit inquiet de la situation socio-politique en Côte d’Ivoire. Le chanteur de reggae craint de voir arriver une autre crise postélectorale après celle de 2010-2011 qui avait officiellement fait 3 000 morts.

Depuis l’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara pour briguer un troisième mandat à la tête de la Côte d’ivoire, l’atmosphère politique est tendue.

Publicité

L’opposition ivoirienne multiplie les manifestations à Abidjan et dans des villes de l’intérieur pour dénoncer la violation de la constitution par Alassane Ouattara. Ces manifestations ont déjà causé des morts à Bonoua, Divo, Daoukro et Gagnoa.

Cette situation a conduit Tiken Jah Fakoly à s’inquiéter pour l’avenir du pays. Dans une récente publication sur sa page Facebook, la star ivoirienne du reggae déplore que la Côte d’Ivoire soit “de retour dans le magnan politique”.

Les 3000 morts de 2010-2011 déjà oubliés...”, a écrit le reggaeman. “Ivoiriennes, Ivoiriens, la Côte d’Ivoire n’a besoin que des COR, Côte d’Ivoire ou rien. Tant qu’il y aura des GOR, ADOOR, BOR, AOR, MOR, SOR et consorts… Il n’y aura que des pro-Gbagbo, des pro-ADO, des pro-Bédié, des pro-Affi, des pro-Mabri, des pro-Soro… Tant qu’il n’y aura pas de pro-Cote d’Ivoire. Il n’y aura pas de prodémocratie…“, s’est exprimé Tiken Jah.

Le chanteur estime que “le jour où le peuple privilégiera les intérêts de la Côte d’Ivoire, au détriment de ceux des individus qui se croient indispensables… Le jour où GOR, ADOOR, BOR, AOR, MOR et SOR s’uniront et crieront COR, Côte d’Ivoire ou rien, la Côte d’Ivoire gagnera face à des individus prêts à la massacrer pour leur pouvoir…“, a-t-il publié.

Afrikmag

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *