Soudan du Sud : un triste anniversaire

Il y a un an jour pour jour éclatait la guerre au Soudan du Sud. Depuis lors la paix semble impossible, malgré la médiation de l’Ethiopie et de l’Igad, l’organisation régionale Est africaine.

enfant jeune fille decede guerre gaza

Au conflit politique qui oppose Riek Machar, l’ancien vice-président, à Salva Kiir, le président en exercice, est venu se greffer un conflit ethnique.

Alors que les conséquences humanitaires sont visiblement désastreuses, il est pourtant difficile d’établir un bilan humain. L’ONG Human Rights Watch parle bien d’au moins 50 000 morts.

Néanmoins, ce chiffre ne comprend pas les morts dus à la malnutrition, de maladie ou d’épuisement parmi les deux millions de déplacés que le conflit sud soudanais a jetés sur les routes de l’exil depuis un an.

Querelle politique

Le 15 décembre 2013 en effet, de violents combats ont éclaté à Juba.

Les massacres s’accumulant, le conflit a très vite pris une tournure ethnique.

La querelle politique entre le président Salva Kiir et l’ancien vice-président Riek Machar n’a cessé d’alimenter le conflit sud-soudanais au cours de cette année. Aucun des pourparlers poussés par les médiateurs n’ont permis de restaurer la paix dans le pays.

Source: bbc.co.uk

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.