Sénégal : référendum, le « Oui » l’emporte mais reste terni par le faible taux de participation

Le référendum tant attendu au Sénégal a bel et bien eu lieu le 20 mars dernier. Alors que les tendances annonçaient le « Oui » vainqueur, tandis que les partisans du « Non » clamaient également avec force leur victoire.

macky sall president senegal

La Commission nationale de recensement des votes a tranché : le « Oui » l’emporte avec 62,7 % des voix, a-t-on appris de Jeune Afrique. Il revient au Conseil constitutionnel de proclamer les résultats définitifs du scrutin.

Le référendum du 20 mars tourne en faveur du « Oui ».

Le référendum constitutionnel est terminé. Le camp du « Oui » incarné par l’APR de Macky Sall et les autres partis de la mouvance présidentielle sortent vainqueurs de cette élection. Auréolé de 62,7 % des suffrages exprimés, le chef de l’État sénégalais a désormais le champ libre pour modifier la Constitution sénégalaise en faisant passer notamment la durée du mandat présidentiel de sept à cinq ans.

Derrière la victoire écrasante du « Oui » se cache un taux de participation assez bas et bien en deçà des prévisions du gouvernement. Il est de 38,26%. L’ex-président du Sénégal et fondateur du PDS (opposition sénégalaise), Abdoulaye Wade a accusé Macky Sall d’avoir puisé dans les caisses de l’État pour battre campagne à l’occasion de ce référendum. Il va même plus loin en affirmant qu’il s’est servi des moyens étatiques pour acheter le vote de certains citoyens.

Source: Afrique sur 7

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.