Sassou identifie les grands projets africains : parmi ceux-ci, le chemin de fer Dakar-Djibouti

BRAZZAVILLE — Le président congolais, Denis Sassou N’Guesso, a lancé jeudi à Brazzaville, un appel aux investisseurs internationaux de financer la réalisation des infrastructures en Afrique, a constaté l’agence locale congolaise.

président République congolaise Denis Sassou N’Guesso ancien chef État sénégalais Abdoulaye Wade

“Je voudrais saisir ce moment solennel pour lancer un appel de cœur aux investisseurs, aux opérateurs et acteurs concernés, à l’ensemble de nos partenaires,  pour qu’ils participent au financement et à la réalisation des ce vaste programme d’infrastructures” en Afrique, a déclaré M. Sassou à l’ouverture du forum « Build Africa ».

Selon lui, le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) a « judicieusement » identifié des infrastructures de grande envergure dont la réalisation devrait accélérer l’intégration du continent africain.

Il a cité entre autres, le pont route-rail Brazzaville- Kinshasa, le projet de gazoduc transsaharien entre l’Algérie et le Nigéria, le corridor nord-sud le Cap-le Caire (projet multimodal associant 8 pays), le projet route-rail reliant Dakar au Sénégal à Djibouti en passant par Ndjamena au Tchad, le réseau de fibre optique dans la région des Grands Lacs, le programme des plateformes portuaires et ferroviaires d’Afrique Australe, le projet du barrage d’Inga 3, le projet de la muraille verte qui doit traverser le continent d’Est en ouest.

“L’Afrique est certes très en retard dans le domaine des infrastructures. Mais, cette situation n’est pas une fatalité. Elle est surmontable. Elle sera surmontée”, a-t-il souligné.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *