RDC: un Casque bleu malawite tué dans une attaque des rebelles ougandais dans l’Est

vehicule voiture casque bleus onu minusma accident

Un Casque bleu malawite a été tué dans la nuit de dimanche à lundi dans une attaque attribuée à des rebelles ougandais dans l’est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de source onusienne.

« Je confirme la mort d’un soldat de la Brigade d’intervention  » de la Mission des Nations Unies en RDC (Monusco) lors de combats contre les rebelles ougandais à Eringeti, localité de l’extrême nord de la province du Nord-Kivu, a déclaré à l’AFP le général de division Jean Baillaud, commandant par intérim de la force militaire de l’ONU dans le pays.

Un autre Casque bleu a été également été blessé dans ce combat, a ajouté le général Baillaud, précisant que les deux hommes étaient des Malawites et étaient « engagés contre l’attaque des assaillants dans la localité d’Eringeti ».

Selon un témoin et une ONG congolaise douze personnes au moins ont été tuées dans cette même attaque – en plus du Casque bleu -, attribuée à des rebelles ougandais dans à Eringeti.

La mort du Casque bleu malawite porte à 257 le nombre de soldats de la paix morts au sein de la Monusco (ex-Monuc) depuis le déploiement des premiers Casques bleus de cette mission en RDC en 1999, selon les statistiques du département des opérations de maintien de la paix des Nations unies.

De même source, plus de 76% de ces décès ont été causés par des accidents ou la maladie.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *