RDC : Katumbi accuse Kabila

L’ancien gouverneur du Katanga à l’étranger pour des raisons de santé, a choisi son compte twitter pour s’exprimer sur le climat politique actuel en RDC.

opposant congolais Moise Katumbi candidat Presidentielle

Dans sa déclaration, Moïse Katumbi a accusé le président congolais d’entretenir le flou autour de son avenir politique.

L’opposant affirme que lors de son message à la nation, la veille de la commémoration de la fête de l’indépendance du pays, ce jeudi, Joseph Kabila “avait l’opportunité d’apporter des garanties concrètes à l’organisation de l’élection présidentielle” et ” l’obligation de rassurer sur son départ le 19 décembre 2016″.

L’ex gouverneur du Katanga estime, que l’attitude du Chef de l’Etat actuel “risque de plonger la République Démocratique du Congo dans une crise plus grave”.

Joseph Kabila avait déclaré que “Rien ne pourra arrêter le train des futures élections”. Il n’avait cependant pas fixé d’échéance, ni précisé la date de la présidentielle censée se tenir cette année, conformément à la Constitution.

En début de semaine, la Commission électorale nationale et indépendante (Céni) avait fixé à fin juillet le début de l’enrôlement des électeurs.

M. Katumbi s’est également appesanti sur les procédures judiciaires dont il fait l’objet. Selon lui, elles sont politiquement motivées et “inventées de toutes pièces afin d’empêcher sa candidature à la présidentielle”.

“Nous ne reculerons devant aucun obstacle. Ni les condamnations, ni le harcèlement auquel nous sommes soumis, ni les violences physiques ne pourront altérer notre détermination.

Le 20 décembre 2016, Joseph Kabila ne dirigera plus la RDC”, a assuré Moïse Katumbi.

Source: BBC Afrique

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *