RDC/ Des experts de l’ONU accusent le Rwanda d’être derrière les attaques dans l’est du pays

Sommée de quitter la RDC avec son contingent la MONUSCO, l’ONU se souvient désormais que l’armée rwandaise fait partie de ceux qui déstabilisent l’est de la RDC depuis des années.

Un groupe d’experts de l’ONU accusent directement l’armée rwandaise d’avoir mené des attaques armées en RDC. L’armée rwandaise, précise ce rapport a « lancé des interventions militaires contre des groupes armés congolais et des positions des Forces armées congolaises » depuis novembre 2021 et jusqu’en juin 2022. Ce rapport a été transmis ces derniers jours au Conseil de sécurité.

Lesdits experts de l’ONU accusent Kigali d’avoir « fourni des renforts de troupes au M23 pour des opérations spécifiques, en particulier lorsque celles-ci visaient à s’emparer de villes et de zones stratégiques ». Ces accusations de ce groupe d’experts confortent la position des autorités congolaises qui ne cessent de pointer du doigt le rôle néfaste de Kagamé et son armée dans la déstabilisation de l’est de la RDC.

Cependant, l’opportunité et le moment de la publication de ce rapport soulèvent des questions. Est-ce une façon de faire tomber le soufflet sur la crise entre les Casques bleus de la Monusco et les populations congolaises qui manifestent pour leur départ ? On pourrait légitimement y croire. Le M23, une ancienne rébellion à dominante tutsi vaincue en 2013, a repris subitement du service l’année dernière au Congo.

Source : Afrikmag

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.