RDC : au moins 39 morts dans un éboulement de mine au sud-ouest du pays

Au moins 39 personnes sont mortes dans un éboulement de mine survenu jeudi à Kolwezi dans la province du Lualaba, au sud-ouest de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé Richard Muyej, gouverneur de cette province.

Selon ce dernier, les victimes sont essentiellement des exploitants artisanaux dans la concession privée de l’entreprise minière KCC. Il a indiqué qu’il s’agit d’un accident grave, puisque la société a déjà signalé des incursions fréquentes sur son site de personnes appelées “creuseurs”. Ces derniers exploitent frauduleusement les minerais dans cette concession, malgré plusieurs campagnes de sensibilisation pour empêcher cette pratique.

Les autorités provinciales du Lualaba disent craindre que le bilan ne soit revu à la hausse dans les heures qui suivent.

“Cela arrive presque chaque semaine, ce sont des vieux gradins, il s’agit d’un éboulement. En s’attaquant aux gradins, ils ont provoqué la chute d’un volume important de matériaux. Et tous ceux qui étaient sur le rayon ont été écrasés”, a déploré Richard Muyej, qui a également ajouté que la cherche des corps se poursuivait encore depuis la mi-journée.

“Nous allons multiplier les séances de sensibilisation dans l’espoir d’être écouté. Ça commence à devenir un fléau dû aux flux migratoires en provenance des espaces voisins. C’est un problème qui concerne le gouvernement de la République”, a-t-il martelé.

Plusieurs mines artisanales sont éparpillées à travers les provinces de l’ex-Katanga démembré, dans cette partie sud-ouest du pays riche en minerais. La plupart des sites reconnus sont sous le contrôle de grandes entreprises officiellement enregistrées mais l’activité illicite demeure un grand fléau dans l’ensemble de la province, en dépit de la vigilance des autorités locales et nationales.

Source: Xinhua

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.