RCI: tensions au sein du MFA

Lors du dernier congrès extraordinaire du FMA, son président Anaki kobenan a été démis de ses fonctions.

Alassane dramane  Ouattara president ivoirien

Ce dernier affirme que le rassemblement n’a pas suivi les procédures en vigueur et qu’il reste président du parti qu’il a fondé.

Le MFA fait partie de l’alliance au pouvoir, mais Anaki Kobena estime que durant les 4 ans de présidence d’Alassane Dramane Ouattara, son parti n’a pas bénéficié des accords conclus avant les élections de 2010.

Il souhaite en outre un bilan des actions d’Alassane Ouattara.

Se sentant exclu de la coalition, le MFA a donc suspendu sa participation au RHDP.

Par ailleurs, Anaki Kobena affirme que ses adversaires sont soutenus par le pouvoir.

Ce que dément Azoumana Moutaye, élu président du MFA lors du congrès tenu le week-end.

Alassane Ouattara doit être investi candidat unique du RHDP lors d’une grande cérémonie le 25 avril.

L’ensemble des partis de la coalition vont exprimer leur soutien à sa candidature unique.

A signaler que le MFA n’est pas le seul parti où des tensions sont nées après l’appel de Daoukro. Au sein du PDCI d’Henri Konan Bédié, plusieurs cadres ont rejeté la candidature unique d’Alassane Ouattara et se battent pour représenter les couleurs de leur parti à l’élection présidentielle qui aura lieu à la fin de l’année.

Source: BBC

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.