Présidentielle au Nigeria, peurs de fraudes et de violences en marge du scrutin

A la une du journal de l’Afrique, J-4 avant l’élection présidentielle au Nigeria. Les nigerians aspirent au changement que cela concerne le domaine de la sécurité, la lutte contre la corruption ou encore la prospérité économique. Le 16 février, ils voteront pour l’un des 70 candidats à la magistrature suprême mais nombreux seront ceux qui ne renouvelleront pas leur confiance au président sortant Muhammadu Buhari.

Au Zimbabwe, l’opposition dénonce une vague de répression depuis les manifestations de la mi-janvier contre la hausse des prix. De nombreuses arrestations ont eu lieu, dont celles des membres du parti d’opposition. Le leader Nelson Chamisa refuse tout dialogue tant que ces derniers ne seront pas libérés.

Depuis trois jours l’Afrique du Sud est confrontée à une série de coupures de courant. Eskom, le géant public dans le secteur a annoncé des délestages dans tout le pays pour cause de défaillances dans sa capacité de production. De quoi susciter la colère du président Cyril Ramaphosa.

france24

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *