Pr. Abdoulaye Diop: « El hadji Oumar Tall n’a jamais eu de sabre »

Selon  le professeur Abdoulaye Sokhna Diop, archéologue et muséologue, El hadji Cheikh Oumar Tall, chef de guerre, érudit musulman, n’a jamais eu d’arme.

Soldats…

» En arrivant à Ségou  (ville du Mali, située à 240 km de la capitale Bamako), El hadji Oumar avait déjà parcouru la vallée du fleuve Sénégal jusqu’aux rives du Niger.Il a combattu et soumis des peuples à l’islam. Il est prouvé que ses soldats étaient armés, mais lui n’avait pas d’arme entre des mains », déclare Abdoulaye Sokhna Diop.

Règne…

D’après l’historien, tout porte à croire qu’en arrivant à Ségou pour mettre fin au règne de Ali Diarra, le roi Bambara de la ville, il n’avait pas de sabre. D’ailleurs, lorsqu’il a fallu exécuter Ali, c’est un de ses soldats qui a fait le travail.

Contradictions…

« Un des mes contradicteurs, Samba Dieng, reconnaissait que l’arme dont usait Cheikh Oumar était plus efficace que l’arme matérielle. C’est l’arme mystique. Mystiquement, il a toujours compté sur ses dons, les rapports particuliers qu’il avait avec les forces invisibles », poursuit Pr Abdoulaye Sokhna Diop.

 

Source: senego

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *