Plus de 130 migrants illégaux expulsés de Libye

Le département libyen de contrôle de l’immigration a déclaré mercredi avoir expulsé 131 migrants africains illégaux.

Le département a indiqué que ces migrants de nationalités tchadienne ou soudanaise, infectés par des maladies contagieuses, ont été expulsés par voie terrestre via la ville de Koufra, dans le sud du pays.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a récemment déclaré que la Libye comptait plus de 650.000 migrants clandestins, et que 6.000 d’entre eux, dont des femmes et des enfants, étaient dans des centres de détention.

Ces centres de détention regorgent de migrants secourus en mer ou arrêtés, malgré les appels internationaux à leur fermeture.

Des milliers de migrants clandestins, principalement des Africains, ont choisi de traverser la mer Méditerranée en direction de l’Europe depuis la Libye qui, selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), n’est pas un port sûr pour le débarquement des migrants, compte tenu de la détérioration des conditions de sécurité dans le pays.

Source: Xinhua

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *