Patrice Lumumba : sa dent finalement enterrée 60 ans après son assassinat

Une cérémonie a été organisée en République démocratique du Congo pour enterrer la dent couronnée d’or du héros de l’indépendance Patrice Lumumba, plus de 60 ans après son assassinat.

 

C’est la seule partie de son corps qui est restée après la dissolution de ses restes dans de l’acide. Le policier belge qui avait supervisé l’opération avait pris la dent comme un trophée.

Elle a été rendue à la famille la semaine dernière et a fait le tour de plusieurs régions de la RD Congo dans un cercueil.

Les Congolais ont pu lui rendre hommage avant les funérailles qui ont lieu dans la capitale, Kinshasa.

Le Président Félix Tshisekedi, la famille de Lumumba et d’autres dignitaires étaient présents à la cérémonie qui a lieu avant le transfert du cercueil dans un mausolée spécialement construit.

Lumumba a été le 1er Premier ministre du pays et l’un des leaders de la lutte pour l’indépendance. Il était également considéré comme l’une des voix les plus marquantes du mouvement anticolonial africain.

Ce jeudi, cela fait 62 ans que l’ancienne puissance coloniale belge a abandonné le contrôle de ce vaste pays.

Patrice Lumumba a été renversé de son poste de Premier ministre en 1960. Puis, en janvier 1961, avec le soutien tacite de la Belgique, il est fusillé par un peloton d’exécution, avec deux alliés.

Source : Afrikmag.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.