Nigeria : désarmement des pro-Biafra

Le chef de la police nigeriane a ordonné le désarmement des membres d’un groupe sécessionniste accusé d’être impliqué dans des manifestations violentes lundi.

force speciale soldat armee militaire nigeria lutte boko haram

Selon un communiqué, Salomon Arase a aussi ordonné l’arrestation de tout membre du groupe IPOB trouvé en possession d’une arme.

Il a accusé les activistes de l’IPOB de mener des attaques préméditées contre les policiers.

Au moins sept personnes ont été tuées lundi à Asaba, une ville située dans l’Est du Nigeria au cours de heurts entre des sécessionnistes biafrais et les forces de sécurité.

Cinq civils et deux policiers ont été tués au cours d’une manifestation pour l’indépendance du Biafra.

 

Source: BBC

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *