Nigeria : Boko Haram rassemble ses troupes à Gwoza et exécute de nombreux habitants

Boko Haram persiste et signe ! Le groupe terroriste nigérian continue de résister malgré les armées du Tchad, du Cameroun, du Niger qui sont à ses trousses. Le groupe terroriste a rassemblé des troupes dans la ville de Gwoza, dans le nord-est du Nigeria, et y a exécuté de nombreux habitants. Au Nigeria, il ne se passe pas une semaine sans qu’on entende parler des tueries de Boko Haram dans le nord.

boko haram terroriste bandits armee islamiste djihadistes attaque

Depuis 2009, le groupe armé a tué plus de 13 000 personnes poussant des milliers de populations à fuir la région vers les pays voisins. Ce nouvel assaut du groupe armé à Gowza montre bien que Boko Haram n’a pas dit son dernier mot, bien qu’il soit traqué par plusieurs armées de la sous-région, qui ont décidé de prendre le taureau par les cornes.

Actuellement une véritable psychose s’installe dans le nord du pays face aux femmes de plus en plus utilisées par le groupe pour mener des attaques kamikazes. Boko Haram n’hésite pas à se servir de petites filles âgées à peine de 10 ans ! Dernièrement, une femme, soupçonnée de vouloir mener une attaque kamikaze, a été lynchée à mort puis brûlée vive par une foule en colère, dans la ville de Bauchi, dans le nord du Nigeria. Après son identification par la police, cette femme n’était en fait pas une terroriste, mais une malade mentale. La famille de la victime a décidé de mener l’enquête pour retrouver les responsables de cet acte.

Boko Haram a été créé en 2002 et a pour but d’installer un kalifat dans le nord du Nigeria. Le groupe armé, à ses début, ne s’attaquait qu’aux symboles étatiques, gendarmeries, commissariats, bâtiments publics… Mais s’il s’est radicalisé sous la direction d’Abubakar Shekau, réputé pour sa férocité.

 

Source: afrik.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.