Niger: L’UE envisage une « mission de partenariat militaire »

L’Union européenne vise à mettre en place une “mission de partenariat militaire” dans les mois à venir pour aider à renforcer les forces nigériennes dans leur lutte contre les djihadistes, a déclaré vendredi un haut responsable de l’UE.

L’Union européenne vise à mettre en place une « mission de partenariat militaire » dans les mois à venir pour aider à renforcer les forces nigériennes dans leur lutte contre les djihadistes, a déclaré vendredi un haut responsable de l’UE.

Le bloc de 27 nations revoit son empreinte dans la région instable du Sahel après avoir réduit sa mission de formation au Mali en réponse au déploiement de mercenaires russes pour soutenir la junte au pouvoir.

Le responsable de l’UE a déclaré que Bruxelles avait « tiré les leçons de notre expérience passée au Mali en particulier et c’est pourquoi nous ne voulons pas d’une mission de formation de l’UE à grande échelle pour le Niger ».

Le responsable a déclaré que la mission impliquerait la mise en place d’un centre pour aider à former les troupes nigériennes sur « les questions de maintenance et de logistique ».

Elle comprendra également une « formation spécialisée » dans des domaines tels que la lutte contre les engins explosifs improvisés et pourrait fournir un soutien en matière de communication et de commandement aux militaires de Niamey.

L’UE vise à lancer la nouvelle mission « dans les premiers mois » de l’année prochaine, a déclaré le responsable.

Le Niger, le pays le plus pauvre du monde selon l’indice de développement de l’ONU, est aux prises avec deux insurrections qui ont déferlé sur ses voisins.

Niamey fait face à une campagne de longue date de Boko Haram à sa frontière sud-est avec le Nigeria et à une offensive de sept ans dans le sud-ouest qui a émergé du Mali, où les djihadistes d’Al-Qaïda et du groupe État islamique sont actifs.

Suite au retrait des forces françaises du Mali cet été, le gouvernement nigérien craint un vide sécuritaire qui pourrait aggraver la situation le long de la frontière de 800 kilomètres (500 milles) qu’ils partagent.

La France déploie toujours quelque 3 000 soldats au Sahel, dont 1 700 au Niger. L’UE dispose déjà d’une mission de formation civile auprès des services de police et de sécurité du Niger qui dure depuis une décennie.

Barron’s

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.