Mort du lion Cecil: Obama va devoir décider si le dentiste sera extradé vers le Zimbabwe

CHASSE – Walter Palmer est accusé d’avoir tué le lion vedette du parc national de Hwange, au Zimbabwe…

barack obama president usa americain

Barack Obama va-t-il renvoyer Walter Palmer sur la terre de son « exploit » ? Après qu’une pétition soumise à la Maison Blanche a atteint le seuil fatidique des 100.000 signatures, l’exécutif américain se retrouve en tout cas dans l’obligation de répondre à une demande d’extradition du dentiste accusé d’avoir tué le lion Cecil. Verdict attendu avant 30 jours.

La pétition, lancée le 28 juillet, a mis moins de 24 heures pour atteindre son objectif, signe de la colère qu’ont provoquée le geste de Palmer et la mort du lion le plus célèbre du Zimbabwe. Ce vendredi, à 17h, près de 169.000 personnes l’avaient signée. Ils demandent au secrétaire d’Etat, John Kerry, et à la procureure générale, Loretta Lynch, « de coopérer pleinement avec les autorités du Zimbabwe et d’extrader Walter Palmer rapidement, comme le demande le gouvernement du Zimbabwe ».

Peine perdue ?

Regrettant que le « braconnier étranger » se soit « évaporé vers son pays d’origine », le pays présidé par Robert Mugabe a en effet demandé « aux autorités compétentes son extradition vers le Zimbabwe pour qu’il puisse être jugé pour les infractions qu’il a commises ». « Nous voulons qu’il soit jugé aux Etats-Unis et aussi extradé au Zimbabwe », a indiqué Oppah Muchinguri, ministre de l’Environnement du Zimbabwe. « Je suis ravie de savoir que près de 500.000 personnes exigent son extradition surFacebook, nous avons besoin de ce soutien », a-t-elle ajouté, sans évoquer précisément la pétition envoyée à la Maison Blanche.

La demande des citoyens américains a toutefois peu de chances d’aboutir. Contrairement à l’Union européenne (UE), les Etats-Unis maintiennent le Zimbabwe sous sanctions en raison des atteintes aux droits de l’Homme et aux libertés fondamentales du régime du président Robert Mugabe, au pouvoir depuis 1980.

 

Source: 20minutes.fr

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.