Lutte contre Ebola : après le Sénégal et la Guinée Bissau, le GOHA et l’UNICEF se tournent vers la Sierra Léone et le Mali

Comme annoncé dans nos précédents articles, le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA), en partenariat avec l’UNICEF continue à se déployer sur tous les fronts pour bouter le virus Ebola hors de nos frontières.

ebola vuris fievre produit materiel desinfection protection

Après les frontières avec le Sénégal et la Guinée Bissau, le GOHA et son partenaire l’UNICEF se sont tournés vers les points d’entrée et de sortie avec la Sierra Leone et le Mali. Deux pays également touchés par cette épidémie.

La semaine dernière, une forte délégation de cette organisation, ayant à sa tête son Président, Cherif Mohamed Abdallah, a sillonné plusieurs localités situées le long de la frontière entre la Guinée et la Sierra Leone ainsi que du Mali. C’était dans le but d’installer plusieurs kits sanitaires pour la lutte contre Ebola.

Sur le long de la frontière avec la Sierra Leone par exemple, tous les villages de la sous-préfecture de Madina Oula, préfecture de Kindia, ont été dotés de ces kits de lavage de main.

« Depuis l’apparition de cette maladie dans notre pays, les activités économiques sont au ralenti. C’est pourquoi, le GOHA, en tant qu’organisation regroupant des hommes issus de plusieurs secteurs économiques, avec l’appui de notre partenaire, l’UNICEF, continue à s’investir dans cette lutte », rappelle Cherif  Mohamed Abdallah, au micro de Guineematin.com.
Pour lui, il est encore temps de se mobiliser davantage dans cette lutte. C’est pourquoi, il lance un appel au gouvernement ainsi qu’à toutes les bonnes volontés de soutenir leurs actions en vue de contrecarrer ce virus qui constitue aujourd’hui un frein pour le développement de notre pays.

« Nous nous déployons sur les frontières pour éviter que notre pays ne soit isolé à cause de ce virus. Notre souhait aujourd’hui, est que les activités économiques reprennent pour ne pas que les commerçants perdent leurs avoirs. Si les activités économiques ne tournent pas, c’est l’économie du pays qui va chuter et par conséquent, c’est les populations qui vont souffrir. Nous ne le souhaitons pas », explique le Président du GOHA.

Après avoir couvert les frontières des six pays limitrophes de la Guinée, le GOHA se donne pour objectif, de doter tous les marchés et débarcadères du pays en kits sanitaires: « Après nos frontières, nous comptons installer d’autres kits au niveau des différents débarcadères et les marchés du pays. Déjà des kits ont été déposés au niveau des écoles coraniques à Labé et à Diountou dans la Préfecture de Lélouma’’ poursuit le président du GOHA » promet-il.

Déjà, plusieurs images de cette tournée marathon effectuée sur les différentes frontières par cette organisation se trouvent dans son site internet : www.gohainfo.com

A rappeler que récemment, cette même organisation a obtenu auprès du gouvernement du Sénégal la reprise des transactions commerciales entre nos deux Etats. Et, l’installation des kits sanitaires au niveau des nos frontières permettra à coup sûr de rassurer davantage les autorités des différents pays sur les mesures prises pour éviter la propagation du virus Ebola.

« Nous demandons un soutien du Gouvernement, mais aussi l’ensemble des partenaires pour que nous puissions atteindre nos objectifs qui sont ceux de contribuer efficacement à la lutte contre l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola. Nous tendons la main aussi à tous les opérateurs économiques pour que nous menions ce combat ensemble », a lancé Mohamed Chérif Abdallah.

 

Source: guineematin.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.