Les sanctions de la Cédéao contre le Mali ont provoqué un coup d’État au Burkina Faso

Au Burkina Faso, le lieutenant-colonel Sandaogo Paul Henri Damiba a annoncé la prise du pouvoir. C’est travers un message lu à la télévision nationale qu’un groupe de militaires annonce avoir mise en place d’un Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR).

Ils ont annoncé la suspension de la Constitution, la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée nationale, la fermeture des frontières terrestres et aériennes et un couvre-feu de
heures à 5 heures du matin sur toute l’étendue du territoire national.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.