Les ministres européens des Finances appuient la BEI dans sa décision d’arrêter de financer l’énergie fossile en 2020

Les ministres européens des Finances ont approuvé la proposition faite par la Banque européenne d’investissement d’arrêter le financement des projets de combustibles fossiles. Cet aval a été donné lors du Conseil des affaires économiques et financières (Ecofin meeting) qui s’est tenu à Bruxelles, le 8 novembre 2019.

Les ministres des Finances ont d’ailleurs demandé aux « banques multilatérales de développement d’adopter des politiques d’investissements responsables et de supprimer les financements aux projets d’énergie fossile, en particulier ceux utilisant des combustibles fossiles solides, de prendre en compte le développement durable et les besoins énergétiques, y compris la sécurité énergétique des pays partenaires ».

Le conseil européen a, pour sa part, félicité la BEI pour sa détermination à accroître sa participation aux actions climatiques et à la durabilité de l’environnement. Le draft de la politique de la banque, dévoilé en juillet, prévoit un arrêt de ce type de financement d’ici 2020. Il a été présenté au conseil des directeurs de l’institution en septembre, mais n’a pas pu être adopté à cause des dissensions sur la classification du gaz naturel.

En attendant, la tendance à la suppression a déjà été amorcée par la banque. La moyenne de son financement aux combustibles fossiles est passée de 2,5 milliards $ annuels entre 2013 et 2015 à 1,7 milliard $ entre 2016 et 2018. En 2018, le portefeuille des investissements énergétiques de l’institution pesait 10,2 milliards $.

Gwladys Johnson Akinocho

Agence Ecofin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *