Le Président burundais sortant Pierre Nkurunziza est mort deux semaines après les élections

Le gouvernement burundais a déploré la mort du Président sortant Pierre Nkurunziza à l’âge de 55 ans, au pouvoir depuis 2005, deux semaines seulement après la présidentielle.

 

Pierre Nkurunziza, Président sortant de la République burundaise, élu en 2005, puis réélu en 2010 et 2015, est décédé à cause d’un arrêt cardiaque le 8 juin 2020, a constaté le gouvernement dans un communiqué:

«Le gouvernement de la République du Burundi annonce avec une très grande tristesse aux Burundais et à la Communauté internationale le décès inopiné de son Excellence Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi, survenu à l’hôpital du Cinquantenaire de Karuzi».

URGENT: Le Gouvernement de la République du Burundi annonce avec une très grande tristesse le décès inopiné de Son Excellence Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi, survenu à l’Hôpital du Cinquantenaire de Karusi suite à un arrêt cardiaque ce 8 juin 2020. pic.twitter.com/PP46kKzAM5

— Burundi Government (@BurundiGov) June 9, 2020

Le 20 mai, les Burundais ont élu au premier tour son successeur, Évariste Ndayishimiye, 52 ans, avec 68,72% des voix, selon les chiffres de la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Considéré comme l’«héritier» de M.Nkurunziza, le Président élu devait être investi au mois d’août pour un mandat de sept ans renouvelable une fois.

Source : Sputniknews.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *