Le PM israélien affirme qu’Israël est un allié fidèle de l’Afrique

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a affirmé mardi que l’Afrique n’avait pas de meilleur allié qu’Israël en matière de sécurité et de développement, alors qu’il entamait le deuxième jour de sa tournée en Afrique.

benjamin netanyahu premier ministre israelien

M. Netanyahou est arrivé lundi en Afrique pour une visite de quatre jours, cherchant à renforcer les liens avec le continent africain et à trouver de nouveaux alliés pour contrer l’influence grandissante de la Palestine au sein des organisations internationales telles que les Nations Unies.

La dernière visite en Afrique d’un Premier ministre israélien remonte à celle effectuée par le défunt Yitzhak Rabin au Maroc en 1994.

Mardi, M. Netanyahou a rencontré le président kenyan Uhuru Kenyatta pour discuter de plusieurs sujets, dont la sécurité, les renseignements, Internet, l’énergie, l’agriculture et le commerce, indique un communiqué publié par le Bureau du premier ministre israélien.

M. Netanyahou a déclaré lors d’une conférence de presse conjointe à Nairobi que les deux nations devaient joindre leurs forces contre la “réapparition d’une nouvelle forme de terrorisme”. Il a ajouté : “Je pense que nous partageons la même vision concernant la nature de ce problème, et je pense que l’Afrique et Israël sont sur la même longueur d’onde à ce sujet”.

Evoquant les attaques meurtrières menées par des groupes extrémistes au Westgate Mall de Nairobi en 2013 et à l’Université de Garissa en 2015, il a affirmé que le terrorisme fait d’Israël et du Kenya des “partenaires naturels”.

“Je sais que travailler ensemble nous aidera à vaincre ce fléau du terrorisme encore plus rapidement. Et quand je dis travailler ensemble, je parle du Kenya, d’Israël et d’autres pays africains qui ont également des intérêts à vaincre les forces du radicalisme qui menacent toutes nos sociétés”, a-t-il poursuivi.

M. Kenyatta a pour sa part déclaré que les nations luttant contre le terrorisme devraient travailler ensemble. “C’est pourquoi je crois fortement qu’il est crucial pour nous de réévaluer nos relations”, a-t-il affirmé.

M. Netanyahou a indiqué que le président Kenyatta s’était engagé à aider Israël pour restaurer son statut de pays observateur à l’Union africaine, organisation comprenant 54 pays d’Afrique.

“Cela concorde avec notre envie de nous joindre aux pays africains pour créer un nouveau partenariat en manière de sécurité et de développement”, a fait savoir M. Netanyahou.

Benyamin Netanyahou est le premier Premier ministre israélien en fonction à se rendre au Kenya. Les relations des deux pays se sont tendues dans les années 1970 sur fond de pressions des pays arabes,Israël ayant soutenu le régime de l’apartheid en Afrique du Sud.

Durant la tournée de M. Netanyahou, qui le mène en Ouganda, au Kenya, au Rwanda et en Ethiopie, il aura également des rencontres avec les dirigeants du Soudan du Sud, de Zambie et de Tanzanie.

Source: Agence de presse Xinhua
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *