Le Niger dément une attaque d’AQMI contre AREVA

Le ministre d’Etat nigérien, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation, des Affaires coutumières et religieuses, a démenti l’information faisant état d’une attaque à la roquette, revendiquée par AQMI contre une mine du groupe français AREVA dans la zone d’Arlit, selon un communiqué reçu à Alakhbar.

soldat militaire arme nigerian operation boko haram

Le ministre a par ailleurs “réitéré ses encouragements aux Forces de Défense et de Sécurité (nigériennes), déployées sur toute l’étendue du territoire national et sur les théâtres d’opérations extérieures, qui œuvrent sans relâche à la Défense de l’intégrité du territoire national et au maintien de la paix et de la stabilité dans la sous-région“. 
Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) avait revendiqué, dans un autre communiqué (voir ci-dessous), reçu à Alakhbar “une attaque à la roquette contre une mine du groupe français AREVA dans la zone d’Arlit au Niger.”

” L’attaque a été menée par le bataillon El-Nosr basé au Grand Sahara et qui dépend d’AQMI”, selon le groupe jihadiste.

 

Source: alakhbar

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *