Lancement du Mémorial Thomas Sankara au Burkina Faso : 70 jeunes Maliens y prendront part avec l’appui du ministère de la Jeunesse

Du 2 au 3 octobre se tiendra, dans la capitale burkinabé, Ouagadougou, le lancement du Mémorial Thomas Sankara, pour pérenniser les actions posées par l’ancien président du Faso. En marge de cette activité, il est prévu un symposium international des jeunes, animé par des participants venus des pays de la sous région. Le Mali sera représenté à ces événements par une délégation forte de 70 jeunes, qui ont bénéficié de l’accompagnement du ministère de la Jeunesse.

Thomas Sankara ancien president burkinabe assassine revolution

L’image et les œuvres du père de la Révolution burkinabè, Thomas Sankara, ne tombeeront pas dans les oubliettes. Un mémorial, à son image, est en projet de construction. Né de la volonté de fédérer plusieurs initiatives, ce projet vise à rendre visible ce qui était le plan d’action de la Révolution burkinabé 1983. Mais aussi, à mobiliser les ressources financières, matérielles et documentaires, pour construire un espace multimédias dans lequel on pourra retrouver l’ensemble des grands chantiers innovants ouverts par la Révolution. Cette idée émane d’artistes-musiciens et de leaders engagés pour l’idéal de Thomas Sankara. L’initiative a, dejà, obtenu l’adhésion de milliers de personnes ressources et des personnalités du continent, dont,  l’ancien chef d’Etat ghanéen, John Jerry Rawlings, qui sera le président d’honneur de la rencontre constitutive du comité international  le 2 octobre prochain.

Il a été convenu aussi de la création d’un Comité international. Ce comité aura, pour missions, de donner les grandes orientations du projet, qui comportera plusieurs enjeux pour l’histoire du « pays des Hommes intègres » et celle de l’Afrique. Il s’agit, entre autres, de dépasser les clivages politiques et partisans pour valoriser les œuvres et chantiers réalisés sous la Révolution au bénéfice des générations présentes et futures, œuvres et chantiers pour relever les défis d’un développement centré sur les ressources propres du pays.

Pour la cérémonie de lancement, 1500 jeunes venant de sept  pays de la sous-région ouest africaine, dont le Mali,  participeront à l’évènement. Durant la journée du 2 octobre, ils tiendront une assemblée générale constitutive du comité international d’honneur sur le mémorial Thomas Sankara , dénommé Symposium  africain  sur la «  Transmission  du  flambeau  de  la  révolution  aux  jeunes africains ».

Dans la soirée, il est prévu une marche populaire en l’honneur de feu Thomas Sankara, suivie des souscriptions populaires. Dans  la nuit, un grand géant concert musical aura lieu avec des artistes tels que Nahawa Doumbia, Didier Awadi, Smockey, Sansk le jah et pleins d’autres artistes connus.

La participation malienne sera effective à ce grand rendez-vous de la jeunesse africaine à Ouagadougou. La délégation malienne, reçue vendredi par le ministre de la Jeunesse M Amadou Goita a été gratifiée d’une enveloppe d’un million de nos francs et la mise à sa disposition d’un bus par le déplacement. Lors de cette réception   le Ministre Goita a prodigué des conseils aux responsables de la délégation  pour représenter valablement le Mali.

 

Bokoum Abdoul Momini

Source: Le SURSAUT

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.