La Tunisie rejette tout changement politique au Mali en dehors du cadre constitutionnel

Face à la situation qui règne au Mali, le ministère tunisien des Affaires étrangères a indiqué vendredi dans un communiqué que la Tunisie « rejette tout changement de gouvernement en dehors du cadre constitutionnel ».

 

« La Tunisie rejette fermement tout changement du gouvernement au Mali en dehors des dispositions constitutionnelles, en référence aux développements dont ce pays africain a été témoin à la suite de la rébellion militaire qui a abouti à l’arrestation du président, du Premier ministre et de plusieurs autres membres du gouvernement », lit-on dans le communiqué.

Le ministère tunisien a déclaré que la Tunisie « suit avec inquiétude les développements en République du Mali, et la situation dans ce pays frère ».

La Tunisie a affirmé dans le commmuniqué son rejet de tout changement de gouvernement en dehors du cadre constitutionnel, conformément aux dispositions de la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance, qui stipule notamment le respect des principes de démocratie, des droits de l’homme, de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance ».

Le ministère tunisien des Affaires étrangères a appelé toutes les parties et les forces vives du Mali « à respecter l’ordre constitutionnel, à donner la priorité au dialogue et à défendre l’intérêt suprême de leur pays afin de sortir rapidement de cette crise et de parvenir à une cohésion nationale qui, seule, peut épargner au pays les conséquences de l’instabilité, en particulier dans ces conditions difficiles dans la région ».

La Tunisie réaffirme son appuie total aux efforts africains et internationaux visant à re

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.