Insécurité grandissante en Mauritanie : Après un hold-up spectaculaire opéré par une bande armée au grand marché de la capitale, les commerçants sont en colère

armee soldat militaire police mauritanienne
Les faits, tels que rapportés par nos confrères de Saharamédias, sont dignes d’un film hollywoodien et ne sont pas rappelés qu’il existe au sein de nos jeunes Etats, une insécurité que le terrorisme imposé par Daech, Aqmi et autres ne saurait faire oublier. En effet, selon nos confrères, le matin de mardi dernier, très tôt, une bande  armée a investi le plus grand marché de la capitale et défoncé les portes de plusieurs commerces. Sous la menace des armes les malfaiteurs ont  menacé les gardiens en faction au marché. N’ayant pas réussi à ouvrir les coffres forts sur place après avoir tenté de le faire, ils les ont chargés avant de disparaitre sans avoir été inquiétés. Et nos confrères mauritaniens de rappeler qu’une opération similaire s’est déroulée dans les commerces situés près de la Polyclinique où les malfaiteurs ont tiré sur un gardien de nuit qui avait tenté de s’opposer à eux, le blessant à la tête. La victime se trouverait à l’hôpital dans une situation critique. Comme on le constate, Nouakchott, comme d’autres capitales africaines, doit combattre l’insécurité sur deux fronts : contre le terrorisme imposé par de prétendus djihadistes qui pullulent dans la bande sahélo-saharienne et en même temps rester vigilant pour endiguer le grand banditisme qui sévit. Avant-hier, les commerçants avaient fermé leurs boutiques pour organiser un sit-in de protestation devant le ministère chargé de la sécurité.

 

La rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *