Guinée: le référendum et les élections législatives virent au drame

Il était quasi-impossible que tout se passe dans la paix et la sérénité en Guinée. En effet, le référendum et les législatives maintenus pour ce dimanche 22 mars ont tourné au vinaigre dans certaines localités du pays. Même si il faut souligner que les tensions et les mouvements d’humeur contre des mesures du gouvernement actuel ont sorti des foules dans les rues ces derniers mois, le double scrutin de ce dimanche n’a pas arranger les choses dans le pays d’Alpha Condé. Le bilan fait état de morts et de blessés. La presse locale et internationale sur place fait état des attaques de bureaux de vote, incendies de matériel électoral, heurts entre forces de l’ordre et opposants. Ce dimanche 22 mars, plusieurs citoyens n’ont pas voter car après le passage des manifestants ayant saccagé le matériel électoral devant servir au vote dans certaines localités. Dans la préfecture de Mali, en moyenne Guinée, le matériel électoral a été emporté dans plusieurs endroits depuis la nuit dernière (Samedi). Le président de  la CEPI a démissionné peut on lire sur Afriguinée.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *