Gabon: Ali Bongo absent du pays une nouvelle fois

Le président Ali Bongo serait une nouvelle fois absent de Libreville la capitale du Gabon pour problème de santé, selon l’agence de presse américaine Bloomberg.

Selon notre source, Ali Bongo est absent du Gabon depuis environ deux semaines. Le président Gabonais dont l’état de santé n’est toujours pas rassurant depuis qu’il a été victime d’un AVC se trouverait à Londres où il reçoit actuellement des soins sans toutefois mentionné le nom de l’hôpital.

Bloomberg a d’ailleurs précisé que l’état de santé du président gabonais se serait détérioré lors de ce séjour britannique. « Le président gabonais, Ali Bongo, reçoit des soins médicaux à Londres après une détérioration de son état de santé au cours d’une visite dans la ville, selon des personnes proches du dossier », souligne l’agence de presse américaine.

Du côté de la justice, les avocats du président gabonais s’opposent à une expertise médicale réclamée depuis quelques temps par le collectif Appel à Agir à l’origine de la plainte contre le président Bongo .

C’est donc une information qui confirme plusieurs rumeurs propagées depuis le week-end sur les réseaux sociaux laissant croire que le président Bongo serait même dans le « coma ».

Pour tenter d’apporter une contre-information à cette déclaration, la Première Dame du Gabon Sylvia Bongo a publié ce lundi, sur son compte instagram, une nouvelle photo de son époux en guise de preuve de vie et de bonne santé. Toutefois il n’est pas possible de déterminer la date ou de confirmer le lieu de cette prise de vue.

C’est donc une bataille de communication qui montre bien que la question de l’état de santé d’Ali Bongo à la tête du Gabon après une élection présidentielle controversée, mérite bien d’être posée avec acuité. Même si ses avocats refusent toute expertise médicale pour évaluer les aptitudes du président à rester à la tête du pays, il est clair qu’après son AVC, ses capacités physiques ont été suffisamment endommagées.

Source: sunuker

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *