Extrême-nord du Cameroun: de nombreux déplacés veulent rentrer chez eux

ibrahim ousmane refugie fuit attaque boko haram damasak niger

La situation est toujours complexe dans l’extrême-nord du Cameroun où se trouvent 500 000 personnes qui ont fui les violences causées par Boko Haram. A l’approche de la saison des pluies, les organismes humanitaires redoublent d’effort pour assurer le minimum : l’accès à des abris décent, la fourniture en vivre et surtout la sensibilisation sur les règles d’hygiène. D’après le HCR, il y a moins d’afflux de population, mais sur place, les populations déplacées souhaitent retourner chez elles. La semaine dernière, la Commission du bassin du lac Tchad a tenu une réunion de trois jours à Abuja, au Nigeria, afin d’harmoniser les législations en matière de libre circulation des démarches indispensables afin de favoriser le retour des populations déplacées.

 

Source: RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.