Egypte: l’ancien président Hosni Moubarak est décédé à 91 ans (médias)

L’ancien président égyptien Hosni Moubarak, déchu lors des manifestations populaires dénommées Printemps Arabe en 2011, est mort ce 25 février 2020, à l’âge de 91 ans, a rapporté la presse locale.

Repéré par l’ex-président Anouar al-Sadate, qui l’a nommé vice-président en 1975, l’ancien pilote de l’armée égyptienne, aura passé près de trente ans au pouvoir entre 1981 et 2011, avant de se voir contraint d’abandonner le pouvoir.

L’ancienne figure de proue égyptienne accordait un intérêt particulier à la stabilité de son pays et de sa sous-région.  C’est pourquoi  Hosni Moubarak n’a jamais cessé de défendre les accords de paix avec Israël, signés en 1979, malgré les pressions. Cela lui a d’ailleurs donné l’oreille des Etats-Unis et d’un grand nombre d’Etats occidentaux, sensible à la paix entre le pays hébreu et ses voisins arabes. Cette stabilité a fait justement de l’Egypte, le pilier de la région.

Le départ brusque du pouvoir de Hosni Moubarak a provoqué, entre autres dommages, une répression très violente ayant causé plus de «800 morts», selon des médias. Sur ce sujet, l’homme que l’Egypte pleure aujourd’hui sera poursuivi, notamment pour la répression du Printemps Arabe.

Le jugement de ce dossier a abouti à sa condamnation à la prison à perpétuité mais il passera la majeure partie de sa détention dans un hôpital en raison de problèmes de santé, avant d’être finalement acquitté en 2017.

Par Bernard BOUGOUM

wakatsera

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *