Ebola en Ouganda : 29 décès, dont 4 agents de santé, selon l’OMS

Depuis l’annonce, mi-septembre, de la présence d’une épidémie dans le centre du pays.

 

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé mercredi que 29 personnes, dont quatre agents de santé, sont mortes de la maladie à Virus Ebola en Ouganda depuis l’annonce, mi-septembre, de la présence d’une épidémie dans le centre du pays.

A ce jour, « 63 cas confirmés et probables ont été recensés, y compris 29 décès », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d’une conférence de presse suivie en ligne.

Il a précisé que «10 agents de santé ont été infectés et quatre sont morts ».

Parmi les 4 agents de santé décédés figure une anesthésiste de 58 ans décédée mercredi, a indiqué la ministre ougandaise de la Santé, Jane Ruth Aceng, sur son compte Twitter.

Le virus relève d’une souche soudanaise qui ne dispose pas de vaccin, mais le chef de l’OMS a affirmé que « plusieurs vaccins sont à différents stades de développement contre ce virus, dont deux pourraient commencer les essais cliniques en Ouganda dans les semaines à venir, en attendant les autorisations réglementaires et éthiques du gouvernement ougandais ».

L’Ouganda a signalé pour la dernière fois une épidémie d’Ebola au Soudan en 2012. En 2019, le pays a connu une épidémie d’Ebola de la souche Zaïre importée de son voisin, la République démocratique du Congo (RDC). Cette souche dispose d’un vaccin.

Source : Anadolu Agency
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.