Des soldats tchadiens déployés au Nigéria dans lutte contre Boko Haram rentrent au Tchad

Les 1.200 soldats tchadiens déployés depuis des mois au Nigeria dans le cadre de la lutte contre Boko Haram sont rentrés au Tchad vendredi au terme de leur mission.

L’insurrection de Boko Haram née au Nigeria s’est propagée au Niger, au Tchad et au Cameroun voisins. Depuis son début en 2009, l’insurrection a plongé le Nigéria dans un conflit entre l’armée et les groupes jihadistes.

Depuis 2015, les pays de la région luttent contre Boko Haram au sein de la Force multinationale mixte (FMM), une coalition régionale engagée autour du Lac Tchad.

 

C’est dans ce cadre que les 1.200 soldats tchadiens avaient été envoyés au Nigeria.

Les militaires tchadiens rentrés du Nigeria seront prochainement “déployés dans la région du lac Tchad (côté tchadien) pour renforcer un dispositif de sécurité tout au long de la frontière”, a confié à l’AFP un haut responsable de l’administration de cette région.

Ces dernières semaines, le Tchad a été confronté à plusieurs attaques meurtrières du groupe Boko Haram. Mi-décembre, 14 personnes ont été tuées et 13 portées disparues dans un village de pêcheurs situé près du Lac Tchad.

BBC

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *