Côte d’Ivoire: Washington félicite Ouattara, plaide pour la réconciliation

Les Etats-Unis ont félicité jeudi le président réélu de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara pour sa “victoire significative” à l’issue d’un scrutin “crédible” et “démocratique” et ont plaidé pour la “réconciliation” dans ce pays francophone d’Afrique de l’Ouest.

alassane dramane ouattara ado president cote ivoire

La présidentielle du 25 octobre, qui a vu M. Ouattara être reconduit pour un mandat de cinq ans avec un score frôlant les 84% des voix, “marque une nouvelle étape importante pour dépasser les conflits du passé, grâce à une majorité de citoyens qui ont exercé leurs droits démocratiques”, s’est félicité dans un communiqué le département d’Etat.

La diplomatie américaine a repris à son compte le constat d’observateurs électoraux qui ont jugé que la présidentielle avait été “crédible, transparente et incluant le plus grand nombre” d’Ivoiriens. Les résultats ont en outre été “acceptés par le principal candidat de l’opposition” Pascal Affi N’Guessan, le représentant du Front Populaire Ivoirien (FPI) fondé par l’ex-président Laurent Gbagbo.

Le département d’Etat a ainsi “félicité le président Ouattara” pour sa “victoire significative”.

“Nous encourageons tous les acteurs politiques à redoubler d’efforts pour promouvoir une réconciliation nationale, un dialogue politique qui soit respectueux, une justice équitable et une prospérité économique partagée”, a encore réclamé le porte-parole du ministère américain, John Kirby, cité dans le communiqué.

Une présidentielle apaisée et crédible dans ce pays, premier producteur mondial de cacao et poids lourd économique d’Afrique de l’Ouest, était jugée fondamentale pour tourner définitivement la page des violences meurtrières qui avaient suivi la victoire en 2010 de Ouattara sur son prédécesseur Gbagbo.

En 2010, le refus de Gbagbo de reconnaître la victoire de M. Ouattara avait plongé le pays dans cinq mois de conflit qui s’étaient soldés par la mort de 3.000 personnes, épilogue sanglant d’une décennie de crise politico-militaire.

Source: AFP

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *