Côte d’Ivoire : Des bandes armées attaquent des convois officiels dans le nord du pays

ABIDJAN, (Xinhua) – Plusieurs autorités dont un député sont tombées dans des embuscades tendues par des bandes armées dans la zone de Kong (nord), a appris Xinhua mercredi de source sécuritaire.

 

BANDES ARMEES ATTAQUE CONVOIS COMBATTANT SOLDATS COTE IVOIRE

Lors d’un déplacement dans la région, les convois du parlementaire et des responsables de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) ont été la cible d’individus armés qui ont stoppé ces autorités dans leur progression.

Ceux-ci ont été délestés de leurs appareils de télécommunication, de matériels de travail et de biens divers, par les quidams puissamment armés.

La Côte d’Ivoire sort de manière progressive d’une crise post- électorale aiguë qui a secoué le pays cinq mois durant, faisant au moins 3 000 morts.

La crise a accentué la circulation et la prolifération illicite d’armes qui ont occasionné l’insécurité dans plusieurs régions dont notamment le nord, l’ouest, le centre et le sud du pays.

Les individus puissamment armés communément appelés “coupeurs de route” tendent des embuscades sur des routes et les attaques perpétrées par ceux-ci ont déjà fait plusieurs morts.

Face aux actions récurrentes de ces bandes armées, les autorités du pays ont tiré la sonnette d’alarme et tentent de prendre les dispositions idoines.

Dans le cadre d’une opération baptisée “Téré”, l’armée se déploie de manière progressive dans les régions pour juguler le fléau.

Lors d’une tournée d’Etat dans le nord du pays, le président ivoirien Alassane Ouattara avait lui-même annoncé des mesures vigoureuses contre les bandes armées qui sévissent sur les routes.

Source: Xinhua

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.