Côte d’Ivoire: Campagne médiatique, Adama BICTOGO sort la grosse artillerie à coups de milliards

La candidature du Président ivoirien sortant, Alassane Ouattara du reste contestée par l’opposition et la société civile ivoirienne, et validée par le Conseil constitutionnel, revêt aussi un enjeu financier gigantesque. Pour mener l’offensive médiatique, un des plus caciques proches collaborateurs du Président ADO, Adama BICTOGO se révèle un véritable distributeur de billets de banques pour enrôler les électeurs. Même les médias ivoiriens et étrangers sont tombés sous le charme de la séduction financière. Détails

 

Le sulfureux Adama BICTOGO est devenu en ces temps qui courent sur la Lagune d’Ébrié un magicien des billets de banques. Un guichet à la roulette russe. Il est le gourou de la logistisque financière de la campagne médiatique du candidat Alassane OUATTARA.  Dans cette épique bataille médiatique en direction de la présidentielle du 31 octobre 2020, l’argent est au cœur de la propagande politique. Le fortuné homme d’affaires et ancien ministre Adama BICTOGO recrute des « rédacteurs » aux allures de mercenaires de la plume. un peu partout dans le continent africain et, sur les places occidentales, pour justifier la candidature de son candidat. L’information révélée en exclusivité est de notre confrère Afrique Midi, dans son édition électronique d’hier, visitée par Confidentiel Afrique.

Adama Bictogo directeur exécutif du RHDP (parti au pouvoir) et très proche du Président Ouattara sort le grand jeu. Ce bienfaiteur qui s’est enrichi avec l’histoire des visas biométriques un peu partout en Afrique a pêché les gros poissons de la presse africaine pour défendre la candidature d’ADO.

En échange d’espèces sonnantes et trébuchantes, les médias approchés par le sulfureux BICTOGO, devront bénéficier de pleines pages publicitaires, vantant les réalisations du Président Alassane Ouattara. Une certaine presse africaine et internationale se fera le plaisir de les exhiber à « La Une ».

Selon nos confrères d’Afrique Midi, cette manne financière pourrait provenir du colossal trésor de guerre accumulé par cet homme d’affaires qui a roulé le Sénégal dans le projet d’une université à Diamniadio et dans la mise en place du système technique des visas.

On se rappelle qu’au lendemain du décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, cet homme d’affaires avait été le premier à réclamer une candidature de OUATTARA. À sa gloire, ses risques et périls, le milliardaire Adama BICTOGO joue gros

Par Maguette Mbengue

Confidentiel Afrique

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *