Coronavirus: situation de la pandémie en Afrique ce samedi

La pandémie de coronavirus a atteint ce samedi 287 385 personnes sur le continent africain, d’après le Centre africain de prévention et de contrôle des maladies. Ce dernier précise qu’à ce jour 7 708 personnes sont décédées de la maladie depuis son arrivée en Afrique. L’Afrique du Sud (87 715 cas), l’Égypte (52 211), le Nigeria (19 147), le Ghana (13 203), l’Algérie (11 504), le Cameroun (11 281) et le Maroc (9 801) sont les pays les plus touchés par la Covid-19.

 

Le Maroc assouplit ses mesures anti-Covid

Le Maroc allège ses mesures anti-Covid-19. Le royaume chérifien a décidé d’élargir la « zone 1 », celle où les activités sont beaucoup moins restreintes. Quant à la « zone 2 », elle ne subsistera que dans cinq villes où un permis spécial sera toujours nécessaire pour circuler. Des mesures qui prendront effet le 24 juin.

Il faut noter que ces nouvelles mesures arrivent à un moment où le Maroc a enregistré quelques heures plus tôt, sa plus forte augmentation du nombre de cas de Covid-19, avec 539 nouveaux tests positifs, notamment liés à une usine dans la région de Kénitra, à quelques kilomètres au nord de la capitale, Rabat. Au total, le royaume compte 9 801 cas confirmés pour 513 décès et 3 204 guérisons.

Les conditions de la quarantaine réduites en Éthiopie 

La ministre éthiopienne de la Paix, Muferiat Kamil, a annoncé que la durée de la quarantaine obligatoire pour les cas suspects de Covid-19 passe de 14 à 7 jours. Des assouplissements justifiés par la durée moyenne d’incubation constatée, de six à sept jours, d’après Muferiat Kamil. Aussi, les entrants dans le pays bénéficieront de la même mesure : sept jours de quarantaine dans un centre géré par le gouvernement ou à l’hôtel à leurs frais, puis sept jours d’auto-isolement. Il sera possible d’y échapper en apportant un certificat de test négatif de moins de 72 heures.

Par ailleurs les funérailles des personnes décédées de la maladie engendrée par le SARS-CoV-2 pourront être organisées par les familles. Le gouvernement continuera d’organiser la mise en terre des personnes décédées dans les centres publics de traitement du Covid-19.

L’Éthiopie totalise ce samedi son plus haut bond avec 399 nouvelles personnes officiellement porteuses du virus, ce qui porte à 4 469 le nombre total de cas confirmés (72 décès, 1 122 guérisons).

148 millions de dollars en urgence pour la Guinée

148 millions de dollars, c’est la somme arrêtée par le Fonds monétaire international (FMI) en faveur de la Guinée. L’institution de Bretton Woods a approuvé ce versement afin d’aider la Guinée à surmonter la crise déclenchée par le nouveau coronavirus. Le pays compte 4 904 cas confirmés pour 27 décès et 3 522 guérisons.

La banque des BRICS au chevet de l’Afrique du Sud

La Nouvelle banque de développement, fondée par les cinq pays émergents que sont l’Afrique du Sud, le Brésil, la Chine, l’Inde et la Russie (BRICS), a décidé d’accorder un prêt d’urgence d’1 milliard de dollars à la Nation arc-en-ciel. Une action entreprise pour aider le pays à faire face aux conséquences de la pandémie de Covid-19. L’Afrique du Sud compte 87 715 cas confirmés pour 1 831 morts et 47 825 guérisons.

La croissance économique rwandaise ralentit à cause de la pandémie

Au Rwanda, la hausse du PIB est passée de 6,1% au premier trimestre 2019 à 3,6% au 31 mars 2020, selon l’Office rwandais des statistiques. Ce dernier anticipe donc un deuxième trimestre encore plus difficile que le premier qui s’achève ce 30 juin 2020. Le pays des mille collines compte 661 cas confirmés pour 2 morts et 351 guérisons.

Actu Cameroun

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *