Cameroun: Malgré Sa Suspension, La TV Afrique Média Continue Ses Émissions

La chaîne de télévision privée Afrique Média, sanctionnée depuis le 4 juin dernier, pour un mois de suspension, par la Conseil national de la communication (CNC) du Cameroun, continue de diffuser ses programmes dans le pays.

afrique media logo

En plus les deux présentateurs de la chaîne TV, Magne Tadda et Mohamed Bachir Ladan, qui ont écopé de six mois de suspension, sont toujours présents sur l’écran.

Le ton de l’invective, marque de fabrique, est même monté d’un cran. Depuis cinq jours, la chaîne de télévision privée accuse la France de vouloir porter un coup à la « liberté d’expression et au droit d’informer» les Africains.

Selon Afrique Média, c’est l’ambassadrice de France au Cameroun, Christine Robichon, qui a manœuvré pour faire taire une chaîne qui traite dans ses programmes du néocolonialisme de certaines puissances occidentales en général, et de l’Hexagone en particulier.

Panélistes, présentateurs et téléspectateurs (par voie de messages électroniques) friands de ces débats riches en invective très souvent insultants, continuent non seulement à dénoncer la «sale besogne de l’Occident contre l’Afrique» mais également à ne pas se reconnaître dans la décision de l’organe de régulation.

Pour Justin Tagouh son promoteur, au-delà du fait que sa chaîne relève du «droit équato-guinéen», il n’a jamais reçu de notification de suspension du CNC qui selon lui «  s’est plutôt précipité dans une publicité ridicule».

Afrique Média a été sanctionnée pour des faits d’«accusations non justifiées, de nature à porter atteinte à l’image et à l’honneur de personnalités, d’institutions et de pays étrangers et de ce fait, constituent des atteintes à l’éthique et à la déontologie professionnelle en matière de communication sociale».

 

Source:  legriot.info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.