Burundi: Une école fermée pour offense scripturale à l’encontre du Président Nkurunziza

MOGADISCIO (© 2016 Afriquinfos) – Plus de 300 collégiens ont été renvoyés au Burundi pour avoir griffonné sur une photo du Président Pierre Nkurunziza dans un manuel scolaire.

president burundi pierre nkrunziza

C’est depuis vendredi que les élèves de Ruziba, situé au sud du Bujumbura, (la capitale) ont vu les portes de leur école fermer.

«Après avoir découvert des griffonnages sur la photo de Nkurunziza du livre de Sciences humaines, la Direction a chassé tous les élèves de 8e année depuis vendredi (…) et a dit qu’ils ne reprendront les cours qu’après avoir dénoncé les responsables de ce crime», a détaillé un parent d’élève qui a requis l’anonymat : « Hier (NDRL, ce mercredi), au cours d’une rencontre avec la Direction, nous avons demandé pardon, nous avons proposé d’acheter de nouveaux manuels scolaires, mais la Direction n’a rien voulu savoir. (…). C’est terrible, nous ne savons pas ce qui va se passer».

Le Directeur de l’école semble être confiant: «Une solution a été trouvée», a-t-il dit. Mais les parents d’élève ainsi que les habitants de Ruziba craignent des représailles. Surtout que Ruziba (une zone de Kanyosha) est le fief d’Agathon Rwasa, ancien opposant à Pierre Nkurunziza, aujourd’hui, vice-Président de l’Assemblée nationale  burundaise.

«Tout le monde a peur car c’est le Service national de renseignement (SNR) qui a pris l’affaire en mains et ce sont des soldats de la position de Ruziba qui sont venus fermer à clé toutes les classes de 8e année», a relaté sous anonymat un professeur. Le SNR est rattaché à la Présidence burundaise.

L’imprudence des élèves

La direction de l’Ecole fondamentale et du lycée communal de Ruziba a découvert que dans une quarantaine de livres utilisés par les élèves de cinq classes de 8e année, la photo du Président a été gravement écorchée. Dans certains ouvrages scolaires, les élèves ont refait  à leur manière le portrait physique de leur Président. Ainsi, les yeux de Pierre NKurunziza ont été troués. Dans d’autres manuels scolaires, sa photo a subi des gribouillis. Les élèves ont également commis l’imprudence jusqu’à insulter par écrits leur Président.

Depuis la réélection de Pierre Nkurunziza en  juillet 2015, le Burundi est plongé dans une spirale de violences ayant occasionné plus de 500 morts et 270.000 déplacés.

Anani   GALLEY

Source: Afriquinfos

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *