Burundi : un militaire tué par un officier du renseignement, neuf manifestants blessés

Un militaire burundais a été tué, jeudi 30 avril, par un officier des services de renseignement près d’une barricade dans Bujumbura, où neuf manifestants opposés à un nouveau mandat du président Pierre Nkurunziza ont été blessés dans de nouveaux affrontements avec la police.

manifestattion foule protestation arrestation police burundi

Au cinquième jour des manifestations, et dans le but d’enrayer la protestation, selon les étudiants, le gouvernement a fermé les résidences universitaires. « Un officier du service de renseignement se trouvait à Musaga [un quartier de la capitale] à un endroit où les manifestants ont établi une barricade. Il s’est senti menacé. Il a tiré et touché un soldat, qui a été tué, et un civil, qui est blessé au bras », a expliqué un haut responsable de la police.
Source: lemonde.fr

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.