Burundi: Paris déplore les violences

La France dit regretter les affrontements qui ont éclaté au Burundi ces derniers jours.

manifestation paix burundi

Le pays a également demandé que la lumière soit faite sur la mort de manifestants.

L’Elysée dit avoir pris acte de la désignation du président burundais Pierre Nkurunziza « comme candidat du parti au pouvoir à un troisième mandat ».

Le pays a cependant demandé des « élections transparentes et pacifiques dans le respect de la Constitution. »

Lundi, des manifestants sont descendus dans la rue mais ont été empêchés par la police de gagner le centre-ville.

L’une des figures de la société civile, Pierre-Claver Mbonimpa, a été arrêtée et les autorités burundaises ont fermé la principale radio indépendante du pays.

source : BBC

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.