BURUNDI : LES ETATS-UNIS RESTENT OPPOSÉS AU 3ÈME MANDAT DU PRÉSIDENT NKURUNZIZA

Le gouvernement américain a réaffirmé que la décision du président burundais Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat est l’encontre de l’Accord d’Arusha pour la paix et la réconciliation au Burundi (AAPRB), accord signé en août 2000 qui a mis fin à la guerre civile burundaise, selon un communiqué rendu public mercredi par l’ambassade des Etats-Unis au Burundi.

President burundais Pierre Nkurunziza discour

Aux termes de l’AAPRB, le président de la République est élu pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois.

Le porte-parole du département d’Etat américain, John Kirby, a déclaré que le gouvernement américain réitère sa position selon laquelle le gouvernement burundais doit respecter les principes de l’AAPRB, y compris les dispositions relatives aux limitations des mandats présidentiels, selon le communiqué de l’ambassade des Etats-Unis.

John Kirby a exhorté la sous-région à jouer un rôle de leadership dans la recherche d’une solution à l’actuelle crise burundaise et à organiser des visites de haut niveau au Burundi, afin de rappeler l’importance de l’AAPRB, indique le communiqué.

Lors d’un sommet extraordinaire sur la crise burundaise, tenu le 31 mai à Dar es Salaam, la Communauté est-africaine (EAC), dont le Burundi est membre, a proposé que le pays reporte d’un mois et demi les élections, y compris le scrutin présidentiel prévu le 26 juin.

Source: Xinhua

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.