Burundi : En attendant un possible report des élections, les manifestations reprennent à Bujumbura

Des manifestants sont de nouveau descendus mardi dans les rues de Bujumbura, la capitale burundaise, pour dénoncer la candidature à l’élection présidentielle de Pierre Nkurunziza, le chef de l’Etat sortant.
coup etat manifestation marche protestation burundi combats  militaire soldat roquettes
Opposés à un troisième mandat du PrésidentPierre Nkurunziza Rechercher Pierre Nkurunziza , des manifestants ont investi les rues ce mardi à Bujumbura, en attendant un éventuel report des élections de vendredi exigé par la communauté internationale.

La police a ouvert le feu dans la matinée dans les quartiers de Cibitoke et de Musaga, ont rapporté des témoins.

Dimanche, lors d’un sommet à Dar es Salaam, en Tanzanie, les dirigeants des pays de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) ont demandé un report d’au moins un mois et demi des élections législatives et présidentielle burundaises, prévues respectivement les 5 et 26 juin.

Cette proposition ne satisfait pas les manifestants qui refusent que le président sortant brigue un troisième mandat.

Le gouvernement burundais, pour sa part, s’est dit ouvert à un report des scrutins, soulignant toutefois que la décision revenait à la Commission électorale nationale (CENI).

Selon le président de la Commission électorale nationale (Céni), des discussions sont en cours sur ce report avec le gouvernement, qui pour l’instant n’a encore rien annoncé officiellement.

Depuis l’annonce de la candidature de M. Nkurunziza fin avril, les manifestations sont quasi-quotidiennes dans les rues de Bujumbura, et les affrontements nombreux avec la police qui fait un large usage de ses armes à feu. Plus d’une trentaine de personnes ont été tuées, et, dans ce contexte de très vives tensions politiques, la sécurité s’est fortement dégradée.

Source: KOACI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.