Burkina Faso: voici le puissant colonel qui a déposé Kaboré

Burkina Faso: voici le puissant colonel qui a déposé Kaboré

 

• Il s’agit d’un coup d’Etat militaire qui se préparait depuis plusieurs jours

• Voici l’homme derrière ce coup d’Etat

Le chef de l’Etat burkinabé a été déposé ce lundi 24 janvier 2022 dans la matinée par des militaires de son armée.

L’attaque qui a mis fin à la présidence de Kaboré a été menée par le colonel coup a été menée par le Colonel Paul Henri Sandaogo Damiba.

Le lieutenant colonel Paul Henri Sandaogo Damiba est donc le nouvel homme fort du Burkina Faso.

Paul-Henri Sandaogo Damiba est un officier supérieur d’infanterie dans l’armée burkinabè. Il est diplômé de l’école militaire de Paris.

Cet officier est titulaire d’un master 2 en sciences criminelles du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) de Paris ainsi que d’une certification d’expert de la Défense en management, commandement et stratégie. Il est auteur du livre “Armée Ouest-africaines et terrorisme, réponses incertaines ?”.

Le film de l’arrestation

Les militaires mécontents du manque de moyens dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et les attentas à la bombe à répétition on t plusieurs fois envoyé des signaux qui inquiétaient le président Kaboré.

A plusieurs reprises, il a échappé à un coup d’Etat, même si des tirs ont souvent été entedus à Ouaga et des tentatives déjouées.

Justement, des tirs ont été entendus plus tôt dimanche nuit dans le camp Sangoulé Lamizana où des militaires avaient pris des armes vers 4h du matin le dimanche pour tirer en l’air et barricader les voies aux alentours du camp. Depuis, le calme était revenu dans la journée.

On n’avait encore aucune situation exacte sur les leaders du mouvement encore moins une idée claire des motivations du mouvement.

Le ministre des armées le Général Barthelemy Simporé avait fait une brève apparition à la télévision nationale promettant un communiqué du gouvernement. Un communiqué du porte parole du gouvernement est venu confirmer les tirs sans dire plus sur les motivations et les dégâts plausibles de ces manifestations.

Finalement, Kaboré a été déposé et la garde présidentielle a du déposer les armes face à la violence des combats.

Roch Marc Christian Kaboré était au pouvoir au Burkina Faso depuis le 29 décembre 2015. Le nouvel homme fort du Burkina devrait prendre la parole dans la journée de ce lundi 24 janvier.

Source : Camerounweb.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.