Burkina Faso : Trois personnes dont deux expatriés enlevées dans une mine

Le fils du PDG de la mine d’Inata, localité située au nord-est du Burkina Faso, dans le Sahel, de nationalité indienne ainsi que le directeur technique, de nationalité sud africaine et leur chauffeur, un Burkinabè, ont été enlevés par des ravisseurs dans la mi-journée de ce dimanche 23 septembre.

Selon nos informations, les trois personnes ont été enlevées sur la route appelée ”access road” en direction de la nationale 22 alors qu’elles quittaient le site pour se rendre à Ouagadougou. Leurs contacts ont été perdus depuis qu’ils ont quitté la localité de Gouna, vers Tongomayel. Ils ne se seraient pas soumis aux mesures de sécurités en quittant le site minier. Des sources indiquent avoir repéré leur véhicule vide dans la commune de Damba, située dans le département de Nassoumbou, dans la province du Soum. Les ravisseurs se seraient dirigés vers la frontière malienne, selon une source médiatique.

Quelques heures plus tard, après le déclenchement de l’alerte, une patrouille de la gendarmerie qui se rendait sur les lieux, a été attaquée non loin de la mine d’Inata. Cette patrouille est tombée dans une embuscade alors qu’elle était en ratissage suite à l’enlèvement de trois personnes dans la mi-journée.

Pour le moment, aucun bilan n’est disponible. Toutefois, des sources estiment que les soldats ont résisté face à l’assaut.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.