Burkina Faso: les ministres de la défense et de la sécurité limogés par le président

Le président burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, a limogé, mercredi 30 juin, les ministres de la Défense, Chériff Sy, et de la Sécurité, Ousséni Compaoré, après des attaques meurtrières djihadistes ayant entraîné des manifestations.

Le décret, lu à la télévision nationale par le secrétaire général du gouvernement, Stéphane Sanou, officialise le remplacement du ministre de la sécurité par Maxime Koné. « Le président du Faso assume les fonctions de ministre de la Défense nationale et des anciens combattants », précise un second décret.

« Un nouveau gouvernement est en place. Le remaniement ministériel intervenu ce 30 juin 2021 s’inscrit dans ma volonté de donner un nouveau souffle à notre engagement face aux défis majeurs de notre nation », a déclaré le président Kaboré sur ses comptes Twitter et Facebook.

« L’accompagnement et le soutien de l’ensemble des fils et filles du Burkina Faso seront les ferments de ce nouvel exécutif, dans la construction d’une nation sécurisée, de paix et de prospérité », a-t-il poursuivi.

Il faut rappeler que le président Kaboré avait déjà gardé ce portefeuille lors de son premier gouvernement en 2015, avant de s’en décharger quelques mois plus tard. À ses côtés, le colonel-major Aimé Barthélemy Simporé a été nommé ministre délégué chargé de la Défense nationale. Un conseil des ministres doit se tenir ce jeudi au palais présidentiel.

A.TRAORE avec l’AFP

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.