Burkina Faso : le convoi militaire français bloqué par des manifestants est “régulier”, selon le ministre des Affaires étrangères

Le convoi militaire français toujours bloqué sur le territoire burkinabè par des manifestants est un convoi “régulier”, a déclaré mercredi le ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, Alpha Barry, lors d’une conférence de presse.

“La relation entre le Burkina Faso et la France est une relation d’amitié et de coopération”, a déclaré M. Barry, rappelant que la France était le deuxième partenaire technique et financier du Burkina Faso.

Il a souligné que la coopération militaire entre les deux pays est “très importante” et que ce convoi était destiné aux Forces françaises à Gao (Mali) en passant par le Niger rapporte l’agence de presse Chine Nouvelle.

“Tout ce qui passe ici, c’est avec l’accord des forces armées nationales. C’est un convoi militaire français régulier et habituel. Ce n’est pas seulement les convois français qui passent sur le territoire burkinabè. Je voudrais demander aux populations de demeurer calme”, a-t-il dit.

Depuis mardi 16 novembre, un convoi militaire français parti d’Abidjan en Côte d’Ivoire et qui devait traverser le Burkina Faso pour se rendre au Niger a subi de nombreux barrages.

Les manifestants accusent l’armée française de fournir des équipements aux groupes terroristes.

“On voit des informations selon lesquelles les cargaisons qui passent ici sont destinées aux terroristes. Ce n’est pas le cas. Les convois qui passent, c’est avec notre accord”, a expliqué le chef de la diplomatie.

“Le convoi militaire français est toujours sur le territoire burkinabè. Nous travaillons à ce que ce convoi quitte notre pays. Nous demandons à la population de Kaya de faire confiance au gouvernement”, a ajouté M. Barry.

 

INTER/X/AIS

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.